Crise des espèces sauvages

Please, share this page

Les efforts engagés dans la protection des espèces sauvages ont été contrariés pendant des décennies en raison du défi insurmontable que constituait la capture des trafiquants. En raison du faible risque de capture, le trafic des espèces sauvages est devenu une entreprise de plus en plus rentable : INTERPOL et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) estiment que les pertes totales au niveau mondial dues au trafic illégal, au braconnage des plantes, des poissons et des espèces sauvages et à l’exploitation forestière illicite, se situent entre 48 et 153 milliards de dollars par an.

Les dommages causés par les délits relatifs aux espèces sauvages, y compris les anneaux de braconnage et les réseaux de traite, sont colossaux. Nous avons recueilli des articles récents montrant l’ampleur des dommages causés aux espèces sauvages à travers le monde et pourquoi il est si urgent que nous agissions maintenant. Pour le moment, les articles ne sont disponibles qu’en anglais :

 

Horizontal RGB 294

USAID contribue à financer cette page.

Use Qui Tam Read FAQ