L’UICN

Please, share this page

Les primes des lanceurs d’alerte en faveur des espèces sauvages à travers le monde présentées au Congrès mondial de l’UICN sur la conservation.

Le Centre national des lanceurs d’alerte (NWC) a participé au Congrès mondial 2016 de l’UICN sur la conservation, où il a préconisé le versement d’importantes primes, à travers le monde, aux lanceurs d’alerte qui dénoncent le trafic illicite des espèces sauvages et les infractions à d’autres lois anticorruption. La Loi Lacey, la Loi sur les espèces menacées ainsi que plus de 40 autres lois environnementales américaines permettent aux lanceurs d’alerte, partout dans le monde, de se qualifier pour la remise de récompenses pour le signalement de délits à l’encontre les espèces sauvages.

Le directeur exécutif de la NWC, Stephen Kohn, a présenté des exposés sur la dénonciation des délits à l’encontre des espèces sauvages lors des événements suivants :

  • « Tech Corner, Fighting Wildlife Crime with Tech Innovation » (Pavillon des événements américains) le lundi 5 septembre de 15 h 30 à 16 h.
  • « L’autonomisation des défenseurs de la nature : droit, politiques, gouvernance et solutions technologiques pour lutter contre les délits à l’encontre des espèces sauvages et du bois de construction » (Atelier) le lundi 5 septembre, de 17 h à 19 h.

Le Centre national des lanceurs d’alerte (NWC) est un membre de l’UICN et la principale organisation de défense des lanceurs d’alerte, disposant d’une expérience de 30 ans en matière de protection des droits des individus à signaler des actes répréhensibles. Le NWC a récemment été sélectionné en tant que lauréat du Prix du Défi technologique des délits à l’encontre des espèces sauvages — une initiative de l’USAID en partenariat avec la National Geographic Society, le Smithsonian Institution et TRAFFIC. La solution ayant remporté le prix du NWC est une plate-forme en ligne sécurisée où les lanceurs d’alerte peuvent signaler en toute sécurité les délits commis à l’encontre des espèces sauvages et solliciter des primes. La solution de NWC était également le lauréat du choix du public du concours « Défis techniques concernant les délits contre les espèces sauvages ».

Des informations sur le programme du NWC et des présentations PowerPoint (présentées lors des sessions de l’UICN) sont disponibles ici (les documents sont actuellement disponibles en anglais uniquement) :

USAID contribue à financer cette page.

Use Qui Tam Read FAQ